Cette activité fut présidée par Madame Rachid chargé des questions adolescents et jeunes au Ministère de la Santé. Elle débuta la séance par la présentation des autorités ministérielles notamment (le ministre de la Santé ; le ministre de l’Économie et des Finances) ; dans la salle il y’avait également le Représentant de l’UNFPA, les consultants de Health Policy plus, le réseau des jeunes ambassadeurs, le réseau d’Afriyan ainsi que d’autres ONG et PTF ; puis elle fit un briefing de la rencontre en détaillant l’agenda.

Cette journée était divisée en trois travaux ; d’abord le lancement officiel du processus d’élaboration du PANB avec les autorités ministérielles, au cours duquel le représentant de l’UNFPA à présenter ses mots d’ouvertures sans omettre de faire mention de l’apport de son institution qui l’a mandaté et a montré leur engagement pour l’atteinte des objectifs durables.

Ensuite ce fut le ministre de la Santé qui fit son allocution. Il ne manqua pas de faire voir son enthousiasme quant à l’a réalisation de ce lancement du Processus d’élaboration du PANB. Il a nettement relevé l’implication de la cible ados et jeune qui a été intégrée à cette rencontre pour la bonne mise en œuvre de ce travail. Il termina ses mots sur un bref rappel des statistiques de l’enquête démographique 2012 à 2016 sur lequel la DNSFN (Directrice nationale de la Santé Familiale et de la Nutrition) a détaillé avec plus de précisions afin de rappeler à tous les défis que nous avons à relevés en matière de PF en Guinée.

Le deuxième travail concernait essentiellement  les consultants de Health Policy Plus qui ont exposé le déroulement du processus d’élaboration du PANB et quels sont les acteurs impliqués et leurs rôles.

Mr Kouamé Marcelin l’un des consultants qui a fait cette présentation à commencer par un bref rappel de la création du Partenariat de Ouagadougou avec les premiers plans d’action nationaux budgétisés qui prennent fin en 2018. Ce nouveau document qui est en cours de rédaction appelé (Plan de 2e Génération) sera conçu avec toutes les couches nécessaires ; d’où l’implication des jeunes. Ce Plan de 2e génération prend en compte :

  • Les changements politiques en cours;
  • Les Leçons apprises;
  • Plus de priorités aux jeunes;
  • Le Dividende démographique et les Normes sociales

La méthodologie utilisée se fera en 10 étapes ; et dans ce processus, trois commissions ont été mises en place à savoir :

  • Le comité national de pilotage composé de : ministères de la Santé, le Secrétariat général ; les Directions centrales ; les Partenaires techniques et financiers ; et la société civile.
  • Le comité technique composé de : ministère de la Santé ; les Partenaires techniques et financiers ; et la société civile.
  • L’équipe opérationnelle dans laquelle se retrouve la section ados et jeunes composée de : ministère de la Santé ; UNFPA ; la société civile et la Jeunesse.

Toujours dans ce travail, des rencontres sont prévues avec différents acteurs qui entrent dans le processus d’élaboration du PANB à mentionner Mr Kouamé; c’est notamment le cas de ce lancement qui a regroupé les jeunes afin de prendre en compte leurs propositions et leurs visions afin qu’ils se voient dans ce nouveau PANB qui sera rédigé pour une durée de 5 ans ; c’est ce qui a fait l’objet du troisième travail portant sur un échange entre les Jeunes, les consultants, Docteur Maimouna (chargé de la PF au sein de la Direction nationale de la Santé.) et Docteur Fatoumata Diakhaby chef section SRMANIA.

Il était question de listé les défis majeurs auxquels sont confrontés les jeunes ainsi que actions à menées pour relever ces paris. Cette séance de travail était présidée par le Président du réseau des jeunes ambassadeurs : Cécé Jonas Haba.

Au cours de ces échanges, la nécessité de faire la cartographie des différents réseaux et associations œuvrant dans le cadre la planification familiale pour une meilleure coordination a été rappelée à nouveau. C’est là l’une des recommandations qui a découlé du passage de la caravane des bailleurs en avril 2018.

La séance fut close par les remerciements à l’endroit de tout chacun et par photo de famille.

Doualamou Robert Désiré 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *